13 manifestations du TDA/H

Votre enfant présente-t-il certains de ces comportements?

Le TDA/H peut se manifester sous une multitudes de formes et différer grandement d’un individu à un autre. Néanmoins, bien qu’ils puissent être de bons indicateurs, se reconnaître dans certains traits mentionnés plus bas ne signifie pas que vous (ou votre enfant) ayez un TDA/H.

Les comportements associés au TDA/H

Les enfants TDA/H peuvent présenter les comportements suivants:

  • Être très souvent dans la lune.
  • Être distrait facilement et oublier ses affaires… souvent.
  • Passer très rapidement d’une activité à une autre.
  • Avoir des problèmes d’orientation.
  • Éprouver de la difficultés à terminer une tâche, comme les devoirs.
  • Perdre des jouets, des livres ou des fournitures scolaires.
  • Remuer beaucoup… et constamment.
  • Parler sans cesse et interrompre les gens.
  • Courir partout.
  • Toucher et jouer avec tout ce qui est dans l’environnement.
  • Être très impatient.
  • Laisser s’échapper des commentaires inappropriés.
  • Avoir bien de la difficulté à gérer ses émotions.

Mon enfant aurait-il un TDA/H

Si vous reconnaissez votre enfant dans au moins 6 de ces caractéristiques, il pourrait être pertinent de consulter un professionnel pour une évaluation.

checklist

Version imprimable

Le TDA/H à l'adolescence

Si l’adolescence est souvent vécue comme une période difficile, elle n’en est pas moins compliquée pour les jeunes TDA/H, qui peuvent rencontrer plusieurs défis.

En général l’hyperactivité diminue à l’adolescence. Néanmoins, l’inattention, la désorganisation et l’impulsivité tendent à perdurer jusqu’à l’âge adulte.

Certains adolescents TDAH ont tendance à prendre des risques et à enfreindre les règles.

Le TDA/H et ses amis!

Malheureusement, le TDA/H ne vient pas toujours seul !

En effet, d’autres troubles neurologiques peuvent coexister en sa présence, par exemple les suivants:

  • Troubles d’apprentissage : dyslexie, dysorthographie, dyscalculie, dysphasie, dyspraxie
  • Trouble du spectre de l’autisme
  • Épilepsie

Il est donc important d’avoir un diagnostic réalisé par un professionnel pour distinguer si le TDA/H est présent de façon isolée. ou s’il s’accompagne d’un trouble d’apprentissage. Une autre possibilité serait qu’il découle d’une autre maladie neurologique, comme l’épilepsie.

En ayant ce diagnostic, des services appropriés pourront être proposés à l’enfant.

Commentaires