8 trucs pour accompagner votre enfant qui entre au secondaire

11 à 13 ans
Retour

Le passage du primaire au secondaire constitue une étape scolaire tout aussi importante pour votre enfant que son entrée à la maternelle.

Le passage du primaire au secondaire constitue une étape scolaire tout aussi importante pour votre enfant que son entrée à la maternelle. Comme parent, on souhaite que tout se passe bien et que notre enfant vive harmonieusement ce grand changement.

Pour faciliter cette transition chez votre enfant, voici quelques moyens qui vous permettront de bien le guider :

Établir une routine quotidienne
Aidez-le à instaurer une routine quotidienne avec laquelle il est l’aise afin qu’il soit ponctuel, efficace dans son travail, organisé avec son matériel et libre de profiter de moments de détente agréables pour lui autant le soir que la fin de semaine.

L’inscrire à une activité
Inscrivez-le à une activité parascolaire, sportive ou culturelle qui lui permettra de bouger, de dépenser son énergie et de se changer les idées avant ou après ses moments d’étude.

L’aider à bien s’organiser
Vérifiez qu’il sait utiliser adéquatement son agenda, qu’il gère efficacement son horaire, qu’il est capable de prendre des notes de cours qu’il sera capable de relire et, surtout, de comprendre quand viendra le temps d’étudier.

Lui apprendre la persévérance
Dès son plus jeune âge, apprenez-lui à persévérer quand des obstacles se dressent sur son parcours ou qu’un nouveau défi lui semble insurmontable. Certains élèves ont toujours bien réussi à l’école au primaire et ils réalisent qu’il faut faire des efforts pour atteindre leurs objectifs quand on arrive au secondaire. Il n’y a pas que la note qui compte: l’apprentissage de la constance et de la ténacité sont très précieux.

Accepter qu’il puisse vivre des échecs
Acceptez le fait qu’il peut se tromper ou vivre des échecs. Même s’il n’a plus cinq ans, il est en phase d’apprentissage, et il les fera à force d’essais et d’erreurs. Dans la mesure du possible et dans des conditions raisonnables, il faut le laisser expérimenter: c’est ainsi qu’il deviendra un bon apprenant.

Donner à l’école toutes les informations pertinentes
Avisez l’école de toute particularité au sujet de votre enfant, qu’elle soit personnelle, physique ou psychologique. Par exemple, certains parents ont peur de faire savoir à la direction de l’école ainsi qu’aux enseignants que leur enfant a été évalué par un spécialiste et que des mesures particulières ont été recommandées. Toutes ces informations (qui seront traitées de façon confidentielle) sont essentielles afin de pouvoir offrir le meilleur suivi possible. Il est primordial de les transmettre dès le début de l’année ou lorsqu’une situation particulière survient.

Poser des questions aux enseignants
N’hésitez pas à demander de l’aide ou des conseils aux enseignant.e.s de votre enfant, qui sont les personnes ressources les mieux placées pour vous écouter et vous outiller adéquatement.

Lui démontrer de l’intérêt
Posez des questions à votre enfant au retour de l’école. Prenez le temps de l’écouter et de lui montrer que vous portez attention à ce qu’il fait et ce qu’il vit. Votre intérêt est très précieux pour lui.

Lors de sa rentrée au secondaire, votre enfant devra s’adapter à des situations variées, à un plus grand nombre d’élèves et d’enseignants ainsi qu’à des exigences nouvelles. Lui apprendre à être proactif, à chercher des solutions par lui-même et à devenir débrouillard est essentiel: ces qualités lui permettront de devenir un élève autonome et responsable.

— Dernière mise à jour: 18 août 2016

Biographie

Directrice adjointe 6e année / 1re secondaire au Collège Beaubois

Depuis 23 ans, mon parcours professionnel au Collège Beaubois m’a permis d’acquérir de l’expérience tant au primaire qu’au secondaire, d’abord comme enseignante en français secondaire 3, puis en maternelle. Le développement de l’autonomie de l’élève est ma priorité. C’est pourquoi je considère qu’il est primordial de l’outiller dès son plus jeune âge et tout au long de son parcours scolaire afin de lui permettre de développer son initiative ainsi que son sens de la débrouillardise.

Lire la suite →

Sur le même thème

Article

S’adapter pour mieux s’intégrer: trois femmes se racontent

Comment réussir à s’adapter pour bien s’intégrer dans un pays quand on est immigrant? Comment et où faut-il aller chercher de l’information? Quand on a…
3 à 17 ans

Article

Être le petit nouveau du groupe; guide pour accompagner mon enfant ou mon adolescent à relever le défi.

Peur, résistance, confrontations; pour certains enfants et adolescents, être le nouveau ou la nouvelle peut engendrer de vives réactions. Comment aider mon enfant ou mon…
5 à 17 ans

Article

Les plans de match de la rentrée: Québec, Ontario, France, Suisse et Belgique

Les derniers mois ont été hauts en émotions et la rentrée arrivant à grands pas, tous attendaient avec impatience le plan de match du ministre…
5 à 17 ans

Article

Déconfiner en conscience… et en famille

Confinement oblige, nous avons dû abandonner notre manière de vivre au cours des derniers mois pour en inventer une nouvelle. Mais maintenant que le vent…

Article

Rive adapte pou ka byen viv entegrasyon: tande eksperyans 3 imigran

Kijan imigran yo ka fè pou yo rive viv nan peyi kote yap viv la? Kijan pou yo ale chèche enfòmasyon yo bezwen yo? Kijan…