Changer le monde de l’éducation une valeur à la fois!

Retour

Alors que l'enseignement à distance a la cote, quelle est la valeur des classes en présentiel? En cette ère où le monde de l'éducation est en pleine mutation, Geneviève, maman et enseignante, pose un regard éclairé sur les valeurs éducatives à conserver et à développer.

Changer le monde de l’éducation au Québec? Un gros défi pour le petit colibri que je suis. Pourtant, j’ai l’élan de faire ma part pour amorcer ou participer au changement. Je ne me mets pas de pression, j’essaie de le faire avec douceur et tendresse sans m’attacher aux résultats.

Avec la fermeture des écoles, les devoirs facultatifs et l’incertitude d’une reprise… Je me questionne sur mon rôle. En toute honnêteté, je ne pense pas que quelques mois de pause pour mon fils dyslexique, sans qu’on lui parle de grammaire, aient des conséquences dramatiques sur son avenir. Au contraire! Il est si heureux à la maison! Il construit, répare, cuisine et vient marcher avec moi pour discuter de la vie. Ça lui permet surtout de ne pas ressentir qu’il n’est pas à la hauteur dans un système éducatif où être manuel n’est pas nécessairement valorisé. C’est bien d’avoir une pause d’être évalué sous la moyenne!

Ce que les ordinateurs ne peuvent enseigner

Mon questionnement est plutôt sur l’utilité de l’école en général? Que manque-t-il à mes élèves lorsqu’ils apprennent de la maison? Quel est le but de réunir 24 enfants dans le même local 180 jours par année? Pourquoi leur enseigner ce qu’il est possible de trouver en quelques clics sur YouTube?

Les ordinateurs savent mémoriser et calculer plus efficacement que nous. Bien que les connaissances intellectuelles aient toujours leur place dans les écoles, afin de maintenir une culture générale, de créer des connexions neuronales et de développer une curiosité pour ce que nos ancêtres ont découvert avant nous, je pense qu’il n’est plus essentiel d’en faire l’objectif premier comme au temps de l’ère industrielle.

Il nous faut passer au développement de compétences complémentaires aux ordinateurs, comme le travail d’équipe, l’empathie, la résolution de problème, la créativité, la compassion, l’autonomie affective… Parce que pour la nouvelle génération, il ne suffit plus d’avoir une belle carrière, ils veulent aussi être heureux. Alors, il devient important de les accompagner à prendre soin d’eux, des autres et de leur environnement.

Apprendre à mieux vivre ensemble

L’ère est à la coopération. Il ne suffit plus d’être le meilleur, mais de faire un monde meilleur ensemble. Notre rôle devient alors de les éveiller pour cocréer ce monde et de les former pour qu’ils acquièrent ces valeurs si importantes pour leur futur. La pratique de l’attention et la pleine présence à ce qu’ils vivent et au monde qui les entoure sont une belle piste à explorer.

Alors, que manquera-t-il à mes élèves si l’enseignement à distance devient la norme? Pourquoi mettre 24 enfants dans le même local? Certainement pas pour leur enseigner les critères de divisibilité ou le nom des triangles…. Mais pour apprendre à vivre ensemble, à se confronter à la pensée de l’autre, à ressentir et à aimer la différence, à développer leur esprit critique et leur bienveillance. Et pour apprendre ça, il faut un peu moins de distanciation sociale et un peu plus de vivre ensemble.

Biographie

Enseignante au primaire, maman de 2 ados et formatrice de méditation et philosophie en milieu scolaire.

Bachelière en éducation préscolaire et primaire, Geneviève enseigne avec une passion peu commune et intègre la méditation et la philosophie dans sa classe depuis plusieurs années. Maman de deux adolescents à besoins particuliers, elle veut faire partie d’une communauté pour changer le monde. Passionnée par le bonheur, elle est toujours en quête de plus d’équilibre. Reconnue pour son projet d’estime de soi, elle est engagée et soucieuse de faire une différence positive auprès des enfants. Elle est formatrice pour l’organisme SEVE Formation Canada et pour l’Institut CIME où elle forme des adultes qui ont à cœur d’amener la méditation dans leur milieu scolaire. Détentrice d’un microprogramme de 2e cycle en pratique de l’attention à l’UQÀM, elle guide son groupe quotidiennement à développer une pratique de l’attention dans sa classe. Son énergie, son humour et sa bonne humeur donnent le goût de sourire à la vie… en pleine conscience.

Lire la suite →

Sur le même thème

5 à 12 ans

Articles

Comprendre le programme d’éducation à la sexualité de nos enfants au primaire

Depuis 2018, les élèves de la maternelle à la 6e année reçoivent entre cinq et quinze heures de cours sur la sexualité. Pourquoi leur expliquer…
16 ans

Articles

Bal des finissants: nos ados en ont gros sur le coeur

On en parle depuis plusieurs semaines déjà et maintenant, ça y est, nous en sommes véritablement à la fin de l’année et nos ados se…

Blogues

S’améliorer en orthographe, un jeu d’enfant même en confinement! Témoignage d’une maman enseignante

Depuis quelques semaines déjà, les enfants ne vont plus à l’école et les motiver à faire quelques exercices d'orthographe que ce soit peut se révéler…
6 à 17 ans

Articles

Éducation à la sexualité: pourquoi et comment collaborer avec l’école ?

Depuis 2018 le programme d’éducation à la sexualité à l’école prévoit 5 heures par année au primaire et 15 heures au secondaire. Comme parent, parler…
5 à 12 ans

Articles

Les mathématiques: déboulonnons les mythes

Les mathématiques! Certains adorent et d'autres détestent. Cette matière, pourtant essentielle, fait l’objet d’une foule de préjugés tenaces et difficiles à déconstruire. Les garçons sont-ils…