Je ne savais pas

Retour

Et quand je t’ai tenu dans mes bras, toi, mon enfant, mon tout-petit, plus que jamais, j’ai su: je ne savais pas.

Certaines personnes ont toujours su, savent, et sauront toujours; je ne suis pas de celles-là.

Ma route a été, est et sera (probablement toujours!) sinueuse, cahoteuse, monte, descend, tombe, relève.

Je n’ai jamais été cette petite fille de 5 ans qui a toujours su qu’elle voulait être enseignante, ou cette autre qui devait impérativement devenir maman.

Non.

Moi, je suis cette fille qui, à 14 ans, a rencontré le conseiller en orientation de son école secondaire. Celui-ci, au regard du test que je m’étais efforcé de bien remplir (!), m’a suggéré trois choix de carrière, à savoir les suivants: clown, prêtre, ou tatoueuse…

… j’ai ri ma vie!

Parce que, aussi ridicule que ce soit, ça, c’est moi: un peu – pas mal! – éparpillée, mais sans limites, carrément passionnée et toujours ouverte à la vie, à ses possibles et au vent qui souffle.

C’est ainsi qu’à 18 ans, j’ai rencontré celui qui est devenu mon mari.
Je n’avais aucun de plan de vie, pas de certitude; lui non plus.
Alors comme on s’aimait, on a décidé de prendre un risque et d’avancer ensemble.

Puis ensemble, deux ans plus tard, on s’est lancé dans le vide: on est devenu parents.Et quand je t’ai tenu dans mes bras, toi, mon enfant, mon tout-petit, plus que jamais, j’ai su: je ne savais pas.

Je ne savais pas la fatigue et les nuits blanches.
Je ne savais pas les pleurs.
Je ne savais pas l’impuissance.
Je ne savais pas les doutes.
Je ne savais pas la culpabilité.
Je ne savais pas la-broue-dans-l’toupette.

Je ne savais pas non plus les sourires.
Je ne savais pas les rires.
Je ne savais pas la douceur.
Je ne savais pas tes petits doigts sur mon visage.
Je ne savais pas la magie et les étincelles.
Je ne savais pas l’amour.

Puis le vent a soufflé très fort; tu as aujourd’hui huit ans.
Et maintenant, je sais.

Je sais ta curiosité, ta soif d’apprendre et ton désir, insatiable, de découvrir.
Je sais ton intelligence, ton imagination infinie.
Je sais ta liberté de penser et ta passion de l’écrit.
Je sais les lego-qui-s’empilent-sur-la-table-de-la-cuisine.
Je sais le-petit-moulin-à-paroles-qui-ne-peut-pas-s’arrêter.

Je sais aussi les crises d’asthme.
Je sais la nécessité de bouger pour apprendre.
Je sais l’hypersensibilité.
Je sais les mauvais rêves.
Je sais les monstres-dans-le-placard.

Je sais surtout l’être merveilleux, unique, que tu es, que tu deviens, que tu seras.

Mon enfant, je ne t’empêcherai jamais de tomber; mais je serai là pour t’aider à te relever.
Je ne t’empêcherai jamais de pleurer; mais tes larmes, je serai là pour les essuyer.
Je ne saurai t’empêcher de souffrir; mais je serai là pour t’encourager à ne pas t’enfuir.

Puis, le vent soufflera très, très fort et déjà, tu nous quitteras pour un ailleurs à venir.
Parce que le temps, mon enfant, nous glisse parfois entre les doigts.

Et peut-être que ce jour là, je réaliserai qu’au fond, je ne savais pas.

Biographie

Coordonnatrice (au travail) & Maman (tout le temps)

Curieuse, pétillante, avide de connaissances et de découvertes, Anne gravite dans les mondes de l’éducation et de l’entrepreneuriat depuis plus de 10 ans. Forte de son chemin atypique et des écueils qui ont embellis sa vie, elle est aussi – surtout! – la maman de deux magnifiques garçons, petits bouts de vie plein d’énergie. Avec vous, elle partage son quotidien, recueil de mots épars, de bisous volés, de ruisseaux sur les joues et d’éclats de rire qui résonnent partout.

Lire la suite →

Sur le même thème

5 à 12 ans

Article

Les émotions de nos enfants: une psychologue nous éclaire

Comme parents, nous pouvons parfois nous sentir mal outillés quand vient le temps d’accompagner notre enfant dans la bonne gestion de ses émotions. Que dire…

Blogue

Partage des tâches familiales: 3 papas immigrants témoignent

Les tâches ménagères c’est l’affaire des femmes, les hommes n’ont rien à voir là-dedans. Avez-vous déjà entendu quelqu’un répéter cette phrase? Ayant vécu en Haïti,…

Blogue

3 papa ki vin viv Kanada ap temwaye kijan sa ye pou yo lè yo mete men nan travay nan kay la

Afè fè travay nan kay se koze fanm, bagay sa pa pou gason. Sa deja rive w ou tande kèk moun repete pawòl sa? Pou…
8 à 17 ans

Article

Élections provinciales: que dire aux enfants?

À l’approche des élections provinciales du 3 octobre prochain, prenons quelques minutes pour expliquer quelques concepts électoraux à nos enfants.
5 à 9 ans

Article

Médicaments à la maison: comment éviter les intoxications

Que ce soit pour soigner une otite, un vilain rhume ou toute autre maladie, quelle maison n’a pas sa pharmacie personnelle? Mais comment protéger nos…