Journée internationale des femmes: touchants témoignages de l’équipe d’Aidersonenfant.com

Retour

Nous profitons de cette journée toute spéciale pour rendre hommage aux femmes qui ont marqué notre éducation ou celle de nos enfants. Des femmes de cœur qui, par leur influence positive, ont su transformer des vies.

J’ai côtoyé plusieurs femmes de caractère dans ma vie et je ne garde que d’extraordinaires souvenirs remplis de douceurs et de gentillesse de ma grand-mère Pauline. Je me nourris tous les jours de sa grande force tranquille, son amour de la vie et de sa bienveillance. Je me souviendrai toujours de nos moments passés à parler, jouer au Rummy et à nous balancer sur sa balançoire à l’extérieur.

Carlo Coccaro, Fondateur d’Aidersenenfant.com et papa

Merci à ma mère alias Gisèle la sauterelle et à ma grand-mère Hortense, ma vieille Anglaise qui m’ont appris tout ce qu’on n’apprend pas dans les livres: la confiance, la compassion, l’autonomie et bien plus encore! Des femmes fortes avec le cœur à la bonne place et qui ont prêché par l’exemple au quotidien.

Maryse Roberge, Directrice stratégie et communication

Ma mère a su me transmettre de belles valeurs sans même que je m’en rende compte. Elle est inspirante tant par ses accomplissements professionnels que personnels. Je suis extrêmement chanceuse d’avoir cette femme comme modèle. J’aspire à un jour atteindre le degré de sagesse qui la caractérise si bien.

Caroline Brassard, Coordonnatrice

Je venais d’avoir six ans (6 septembre) quand j’ai commencé en première année sans être passé par la maternelle ou les CPE. Je me souviens encore très bien de ce premier matin, assis dans le bas des escaliers à faire le bacon devant ma mère, refusant d’aller à l’école, car je n’en avais pas besoin selon moi, je savais tout ce que j’avais à savoir!

Bon je n’ai pas gagné et je me suis retrouvé en première année au Jardin de l’Enfance dans NDG; c’est là que j’ai rencontré sœur Simone S.P. (sœur de la Providence) qui fut mon professeure de première année. Elle m’a appris à aimer l’école, m’a fait comprendre qu’il y a tant de choses à apprendre dans la vie et m’a donné le goût de réussir.

Aujourd’hui, 60 ans plus tard, j’ai toujours ce goût d’apprendre, de découvrir et de réussir ce que j’entreprends. Alors MERCI Soeur Simone où que vous soyez!

Voilà une femme qui a marqué ma vie…

Pierre Mallette, Directeur du développement

Andrée Delorme, ma prof. de philosophie au cégep Sainte-Thérèse, m’a insufflé la confiance dont j’avais besoin pour gagner ma vie en écrivant. Andrée a toujours été disponible pour répondre à mes questions de novice et a su faire grandir en moi l’estime de soi. Je pense encore souvent à elle quand je doute. Je peux sincèrement dire qu’elle a changé le cours de ma vie en ne remettant jamais en question ma capacité à réussir.

Danielle Dutrisac, Rédactrice en chef

Mon arrière-grand-mère Flora était maîtresse de l’école de rang de la Rivière-des-Fèves. Avant de se marier, bien sûr. Je me rappelle que c’est elle qui m’a appris à écrire mon nom: HÉLÈNE.  J’écrivais mes E avec plein de lignes, comme des peignes. Peut-être que c’est un peu grâce à elle, à sa patience et à son parfum de lilas si rassurant que j’ai voulu devenir enseignante moi aussi.

Hélène Parent, Coordonnatrice de projet Bien-être à l’école
Enseignante férue de présence attentive

Maya, ma fille de 4 ans, n’arrête pas de parler de ses éducatrices à la maison. Elle répète souvent cette phrase: «Maman, je veux rester avec Guido, mon éducatrice». Ces femmes dévouées font vraiment une différence dans la vie de ma fille et j’en suis reconnaissante chaque jour.

Olmaille Pierre-Louis, Adjointe aux communications

Ma mère a su déceler mon manque de motivation et d’intérêt vis-à-vis de l’école. Son dévouement et sa détermination pour trouver des ressources auront permis de découvrir la cause. Ce geste a fait une différence dans la poursuite de mon parcours scolaire et aujourd’hui, je suis fière d’avoir persévéré même quand c’était difficile.

Ariane Lantagne, Coordonnatrice marketing

Ma mère, Thérèse, m’a démontré ce qu’était la ténacité et la résilience devant l’adversité durant toute mon enfance. Sa force et sa persévérance sont ancrées en moi encore aujourd’hui et lorsque je me retrouve devant un obstacle qui semble insurmontable, ma question n’est jamais «est-ce que je peux y arriver?», mais plutôt «comment je peux y arriver?»

Anne-Marie Leroux, Adjointe au service à la clientèle

Marie Curie a toujours été durant mon jeune âge une source d’inspiration et d’admiration. Elle a vécu l’immigration, l’apprentissage de nouvelles langues, les guerres et les conflits et ceci force le respect.

De plus, Marie Curie a fondé une famille et a réalisé des recherches parmi les plus impressionnantes en physique moderne (concernant notamment la radioactivité, qui aura altéré sa propre santé).

Ces types de personnes impressionnent par leur parcours et motivent à étudier les sciences, ce qui a été mon cas. Merci à cette femme pour tout ce qu’elle a fait.

Guillaume Clavel, Directeur des technologies

Sur le même thème

Blogue

3 papa ki vin viv Kanada ap temwaye kijan sa ye pou yo lè yo mete men nan travay nan kay la

Afè fè travay nan kay se koze fanm, bagay sa pa pou gason. Sa deja rive w ou tande kèk moun repete pawòl sa? Pou…
5 à 12 ans

Article

Les émotions de nos enfants: une psychologue nous éclaire

Comme parents, nous pouvons parfois nous sentir mal outillés quand vient le temps d’accompagner notre enfant dans la bonne gestion de ses émotions. Que dire…

Blogue

Partage des tâches familiales: 3 papas immigrants témoignent

Les tâches ménagères c’est l’affaire des femmes, les hommes n’ont rien à voir là-dedans. Avez-vous déjà entendu quelqu’un répéter cette phrase? Ayant vécu en Haïti,…
5 à 9 ans

Article

Médicaments à la maison: comment éviter les intoxications

Que ce soit pour soigner une otite, un vilain rhume ou toute autre maladie, quelle maison n’a pas sa pharmacie personnelle? Mais comment protéger nos…
5 à 17 ans

Article

Guerre en Ukraine: que dire aux enfants?

Avec la guerre entre la Russie et l’Ukraine, les derniers jours ont été stressants pour la population mondiale, les familles, les parents et les enfants.…