Conseils pratiques pour aider son enfant à mieux planifier

3 à 17 ans
Retour

Les habiletés liées à la planification sont essentielles autant pour la gestion du temps que pour l’organisation du matériel et des stratégies existent pour aider votre enfant.

Les habiletés liées à la planification sont essentielles autant pour la gestion du temps que pour l’organisation du matériel et des stratégies existent pour aider votre enfant.

Qu'est-ce que la planification?

La planification se définit comme étant la capacité à organiser une série d’actions en une séquence optimale visant à atteindre un but. Les habiletés liées à la planification sont essentielles autant pour la gestion du temps que pour l’organisation du matériel. Les enfants qui ont des difficultés de planification ont besoin de développer des stratégies pour apprendre à mieux s’organiser.

Parent et enfants qui planifient ensemble

Conseils pour aider votre enfant à mieux s’organiser

Sur le plan matériel

  • Aider l’enfant à classer ses documents dans des duos-Tang ou pochettes clairement identifiées.
  • Utiliser un code de couleur par matière.
  • Inscrire clairement le nom de l’enfant sur ses objets et vêtements.
  • Utiliser un système de rangement simple (ex : crochet plutôt que garde-robe) avec support visuel au besoin.
  • Avoir un double du matériel requis à la maison.
  • Préparer une liste du matériel requis pour les devoirs.
  • Donner des consignes courtes et concrètes.
  • Fournir un plan détaillé de la démarche.
  • Découper la tâche en petites parties.
  • Fournir un modèle pour l’aider dans son travail.
  • Enseigner à l’enfant des méthodes de travail.
  • Enseigner la façon de bien utiliser l’agenda et les plans de travail.
  • Clarifier vos questions et répéter à l’enfant que vous voulez entendre une seule réponse.
  • Utiliser les organisateurs graphiques.

Sur le plan des tâches scolaires

  • Donner des consignes courtes et concrètes.
  • Fournir un plan détaillé de la démarche.
  • Découper la tâche en petites parties.
  • Fournir un modèle pour l’aider dans son travail.
  • Enseigner à l’enfant des méthodes de travail.
  • Enseigner la façon de bien utiliser l’agenda et les plans de travail.

Sur le plan de la pensée

  • Clarifier vos questions et répéter à l’enfant que vous voulez entendre une seule réponse.
  • Utiliser les organisateurs graphiques.

Comment améliorer la gestion du temps au quotidien?

  • Utiliser des supports visuels. L’enfant qui a de la difficulté à se planifier n’arrive pas toujours à visualiser le but qu’il doit atteindre. Par exemple, lors de la routine de matin, l’enfant peut avoir de la difficulté à comprendre ce que signifie « être prêt ». Pour l’aider, vous pourriez prendre une photo de lui « prêt », afin qu’il puisse visualiser le but à atteindre.
    • Hygiène personnelle : brosser les dents, brosser les cheveux, etc.
    • Nourriture : bouteille d’eau, collation, etc.Matériel scolaire : crayon, ciseau, agenda, etc.
  • Aidez votre enfant à penser en catégorie.  Les enfants qui ont des difficultés de planification ont souvent tendance à faire des oublis dans la routine quotidienne.  Pour certains enfants, une liste à cocher peut être suffisante. Cela dit, d’autres enfants éprouvent également des difficultés à mémoriser. Pour les aider à mémoriser les éléments de leur liste, regroupez-les en catégories.
  • Utilisez un calendrier familial.  Vous pouvez y noter les responsabilités de votre enfant, ainsi que ses activités sportives/parascolaires ou autres. Vous pouvez utiliser des autocollants, des post-its et des cartes magnétiques. Ainsi votre enfant prend conscience que certains évènements peuvent être enlevés ou déplacés, ce qui lui permet de comprendre comment on gère les priorités.

Comment améliorer la gestion du temps pendant les devoirs et leçons?

  • Éliminez les distractions. Trouvez un lieu calme pour que votre enfant puisse faire ses devoirs et leçons. Éteignez la télévision et la musique.
  • Amenez-le à visualiser le but une fois atteint. L’enfant qui a des difficultés de planification a tendance à mettre l’emphase sur le sentiment négatif qu’il éprouve pendant qu’il effectue ses devoirs (anxiété, ennui, etc.). Amenez-le à penser au sentiment qu’il ressentira une fois que ses devoirs seront terminés (fierté, soulagement, etc.).
  • Faites-lui visualiser le temps dont il dispose.
    L’enfant qui a des difficultés de planification a souvent tendance à sous-estimer ou surestimer le temps dont il a besoin pour réaliser une tâche.

    Avant d’entamer une tâche, discutez avec lui du temps dont il a besoin. Pour l’aider à visualiser le temps dont il dispose, utilisez un « time timer » ou une horloge analogique.  Vous pourriez par exemple poser un autocollant sur l’horloge (ex. : « Lorsque la grosse aiguille arrivera sur le chiffre 12, ton temps sera écoulé. »). Si l’enfant n’a pas terminé, ne le pénalisez pas. Vous pouvez lui ajouter du temps. Cela l’aidera à développer ses habiletés de gestion du temps.

  • Utilisez un chronomètre. Certains enfants apprécient utiliser un chronomètre, que ce soit sur le four ou sur les téléphones intelligents. Le chronomètre peut motiver certains enfants à terminer la tâche avant le son de l’alarme. Par contre, cet outil peut rendre certains enfants anxieux. Ils deviennent préoccupés par le temps et ne mettent pas l’énergie nécessaire sur la tâche à accomplir. Dans ce cas, il est préférable d’éviter l’utilisation du chronomètre.
  • Enseignez-lui à utiliser son agenda. L’agenda est un outil essentiel pour l’enfant qui a des difficultés de planification. Cela dit, il est important de lui montrer comment faire pour l’utiliser efficacement. Voici quelques trucs :
    • Si vous choisissez l’agenda, essayez d’avoir un modèle dans lequel on peut visualiser une semaine à la fois. Ainsi, votre enfant peut anticiper les examens et travaux à remettre.
    • Faites un suivi quotidien.
    • Collaborez avec l’enseignant pour développer un système qui assurera que les devoirs et leçons sont bien notés dans l’agenda. Parfois, il est possible de donner une responsabilité de « vérificateur » à un élève fort dans la classe.
    • Lorsque l’enfant n’a pas de devoirs, invitez-le à écrire « Pas de devoirs », ce qui vous permettra de vous assurer qu’il ne les pas oubliés.
    • Lorsque votre enfant a de l’étude pour un examen, suggérez-lui de noter « Étude pour examen de… » les deux jours qui précédent l’examen.
    • Invitez votre enfant à se créer un code de couleur. Il pourrait par exemple attribuer une couleur à chacune des matières. Ce code de couleur peut être utilisé dans l’agenda, mais il peut aussi être utile pour la répartition des cartables et des cahiers.

Références

  • Béliveau, M.-C. (2014) Au retour de l’école…La place des parents dans l’apprentissage scolaire. Montréal : Éditions Ste-Justine, 3e édition
  • Branstetter, R. (2013). The every thing parent guide to children with executive functioning disorders. Massachussets: AdamMedia
  • Célérier, P. et Mazeau, M. (2010). Jeux au carrefour du langage et des fonctions exécutives. Editions Cit’Inspir
  • Degiorgio, C., Fery, P., Polus, B. et Watelet, A. (?) Comprendre les fonctions exécutives. Centre de réadaptation fonctionnelle Neurologique.
  • Gagné, P.-.P., Leblanc, N et Rousseau, A. (2009). Apprendre…une question de stratégies : Développer les habiletées liées aux fonctions exécutives, Montréal : Chenelière Éducation

À retenir

  • Il existe de nombreuses façons d'aider votre enfant à s'organiser autant sur le plan de son matériel, des tâches scolaires ou de la structure de sa pensée.
  • On peut l'aider à améliorer la gestion du temps par l'utilisation de supports visuels, la catégorisation des tâches à accomplir ou en utilisant un calendrier familial des responsabilités.
  • Pendant les devoirs et leçons, l'élimination des distractions, la bonne utilisation de l'agenda et la visualisation du temps réel à disposition peuvent beaucoup aider.

— Dernière mise à jour: 12 Décembre 2015

Biographie

Orthopédagogue, M.A., doctorante en éducation

Élisabeth est orthopédagogue, étudiante au doctorat et maman de deux garçons.  Par le biais de ses réalisations en recherche et de son travail d’orthopédagogue, elle tente d’améliorer la qualité des services offerts aux élèves en difficultés d’apprentissage. Elle s’est aussi donné comme mission de contribuer à établir des ponts entre le milieu de la recherche et le milieu de la pratique. Comme elle croit fortement à l’importance de la prévention, sa contribution au site aidersonenfant.com lui permet de contribuer à la prévention des difficultés en fournissant aux parents des informations de qualité basées sur la recherche en pédagogie.

Lire la suite →

Sur le même thème

5 à 17 ans

Articles

L’ABC de l’aménagement d’un bureau dans la chambre à coucher

Comment organiser l'enseignement à distance à la maison quand papa ou maman fait du télétravail? Comment offrir à son jeune un environnement adéquat dans lequel…
5 à 17 ans

Articles

Semaine de relâche: lâchez votre fou en famille!

Cette année la semaine de relâche risque d'occasionner des maux de tête à bien des parents qui sont en télétravail ou qui sont à court…

Blogues

Yon manman kap etidye an menm tan

Ou se yon manman epi wap etidye an menm tan? Ou santi dèfwa etidye ak pran swen pitit ou se yon travay ki difisil? Ou…
5 à 12 ans

Articles

Le consentement et nos enfants: comment leur apprendre à dire NON!

Apprendre la notion de consentement à son enfant est essentiel au développement du sens de son intégrité physique et sexuelle. Mais comment s’y prendre? Quels…
5 à 12 ans

Articles

Mon enfant a volé… comment réagir?

Sujet tabou, le vol chez les enfants fait pourtant partie d’un apprentissage. Un jouet, des vêtements ou des bonbons, peu importe la nature du vol,…

Blogues

Être maman et étudiante en même temps

Vous êtes une maman et vous étudiez en même temps? Vous sentez que d'étudier et prendre soin de vos enfants se révèle plus compliqué que…

Blogues

Eske m dwe pale lang manman mwen ak pitit mwen?

«Mwen pè pale lang manman m ak pitit mwen pou mwen pa melanje li pandan li ap aprann pale» Eske yon timoun kapab aprann plizyè…

Blogues

Antanke imigran e si nou ta aprann renmen ivè!

Pou moun ki soti nan peyi kif fè cho, li enpòtan pou adapte w ak tanperati peyi kote wap viv la ki fè frèt, pou…

Blogues

Parler ma langue maternelle avec mon enfant: une expérience enrichissante!

Un enfant peut-il apprendre plusieurs langues sans que cela ne lui cause un trouble du langage? Vous arrive-t-il de vous poser cette question pour laquelle…

Blogues

Nouveaux arrivants: et si on apprenait à aimer l’hiver!

Étant originaires des pays tropicaux, s’adapter au climat fait partie des habiletés à acquérir en vue de faciliter son intégration. Transformer l’hiver en une oasis…
eget elementum efficitur. id, in commodo porta. justo sem,