Maximiser les périodes d’étude en cinq points

En tant que parent, vous pouvez certainement aider votre enfant à se préparer à ses examens. La clé : des périodes d’étude efficaces, motivantes et structurées!

La période des examens de fin d’année est un moment qui peut être stressant pour les élèves. Pour les aider à bien se préparer aux examens, il est nécessaire de leur offrir le contexte le plus favorable à l’étude. Voici quelques conditions qui favorisent une bonne période d’étude.

De bonnes habitudes de vie

Pour favoriser la concentration lors des périodes d’étude, il est nécessaire que votre enfant adopte de saines habitudes de vie. Celles-ci se résument en trois grands principes. Assurez-vous que votre enfant :

  • S’alimente bien;
  • Bouge au moins 30 minutes par jour;
  • Dorme un minimum de 8 heures par nuit.

Un environnement propice avec le matériel adéquat

L’étude est plus efficace dans un environnement propice. Incitez votre enfant à choisir un endroit calme et éclairé et de s’installer sur une table dégagée avec tout le matériel nécessaire. Outre les outils essentiels, vous pourriez ajouter :

  • Des ouvrages de référence (dictionnaire, grammaire, etc.);
  • Des fiches de différentes tailles pour permettre à votre enfant de se faire des résumés regroupant des informations liées à un thème ou à un sous-thème d’étude;
  • Des papillons adhésifs (Post-it) pour noter ou résumer des informations à coller dans ses cahiers et ses livres;
  • Des onglets pour marquer les pages importantes ou pour identifier les différents chapitres à réviser;
  • De grandes feuilles pour élaborer des réseaux de concepts;
  • Un ordinateur peut être très utile pour avoir accès à la section «préparation aux examens» du site web Alloprof. Vous y trouverez des aide-mémoires par discipline et par niveau scolaire, des exercices et des conseils. Cela dit, un ordinateur peut aussi représenter une source de distraction. Soyez-en conscient et surveillez son utilisation!

Éteignez la télévision, laissez le téléphone mobile dans une autre pièce et éliminez les autres distractions potentielles. Si c’est nécessaire, l’étude peut se faire à la bibliothèque municipale.
Certains jeunes écoutent de la musique pendant leur période d’étude. Sur le site Alloprof, on mentionne que le fait d’écouter de la musique avec des paroles peut nuire à la concentration, car le cerveau tente à la fois de décoder les paroles entendues et le texte écrit. La musique classique ne nuirait cependant pas à la concentration.

Des périodes d’étude courtes et espacées

Il est grandement recommandé d’opter pour de courtes périodes d’étude. Steve Masson (2016), professeur à la Faculté des sciences de l’éducation de l’UQAM, explique que lors d’une période d’étude plus longue, l’activation du cerveau diminue. En étudiant le même nombre d’heures, mais pendant plusieurs courtes séances, le cerveau est activé plus longtemps. Par exemple, 3 périodes de 20 minutes seraient plus efficaces qu’une heure en continu.

Steve Masson (2016) affirme également qu’il est préférable d’espacer les périodes d’étude sur plusieurs jours. Pendant notre sommeil, notre cerveau continue d’être actif et les apprentissages effectués au cours de la journée se consolident. En espaçant les périodes d’étude sur plusieurs jours, cela permet à notre cerveau de consolider ces apprentissages plusieurs fois.

 

On dit que :
• Si vous répétez 8 fois par jour pendant 3 jours (un total de 24 fois), la mémoire retiendra 25 % de ce que vous avez étudié.
• Si vous répétez 6 fois par jour pendant 4 jours (un total de 24 fois), la mémoire retiendra 50 % de ce que vous avez étudié.
• Et si vous répétez 2 fois par jour pendant 12 jours (un total de 24 fois), la mémoire retiendra 75 % de ce que vous avez étudié.

Extrait tiré du document Développer des méthodes de travail efficaces à l’école secondaire Saint-Louis.

Il est aussi recommandé d’accorder des pauses à votre enfant entre les périodes d’étude. Suggérez-lui d’aller faire une courte promenade, de prendre une collation santé ou d’écouter un peu de musique. Attention de ne pas entreprendre une activité qui le démotiverait à revenir en mode étude!

Une bonne planification

La planification est un élément incontournable pour une période d’étude efficace et structurée. La planification favorise une bonne gestion du temps, mais peut aussi réduire le stress de l’enfant. Voici quelques conseils :

  • Élaborez un calendrier d’étude;
  • Inscrivez à l’agenda les dates d’examen et les moments d’étude prévus;
  • Donnez à votre enfant des objectifs à atteindre pour les périodes d’étude (ex. : je révise le chapitre 8, je fais 3 exercices de révision, je rédige 2 fiches résumés).

Un ami pour étudier

À certains moments, étudier avec un camarade de classe peut être aidant. En étudiant à deux, on peut se poser des questions ou s’expliquer la matière mutuellement, ce qui favorise la rétention de l’information. Cela peut être motivant et efficace.

À retenir

  • Une bonne alimentation, de l’activité physique et de bonnes nuits de sommeil favorisent la concentration lors de l’étude.
  • Un environnement calme, sans distractions, de même que la présence du bon matériel rendront la période d’étude plus efficace.
  • Plusieurs courtes périodes d’étude réparties sur plusieurs jours sont préférables à quelques périodes d’étude de longue durée.
  • La planification des périodes d’étude avec la matière à réviser contribue à réduire le stress.
  • Étudier avec un ami peut être motivant, en plus de permettre de se poser des questions.

Commentaires