La lecture en 1re année: le décodage

L'importance de la 1re année

La première année est particulièrement cruciale pour l’apprentissage de la lecture et donc pour le cheminement scolaire de l’enfant. Des recherches ont démontré qu’un enfant qui réussit bien en lecture en première année a plus de chances de succès à l’école dans les années qui suivent. Les lecteurs de 1re année ont besoin de développer trois stratégies pour en arriver à une lecture de plus en plus fluide. Ils doivent développer leurs habiletés sur le plan :

  • Du décodage
  • De la reconnaissance de mots
  • De l’utilisation du contexte

Le décodage

Pour en arriver à décoder les mots nouveaux, votre enfant doit acquérir différentes habiletés qui vous seront présentées et des activités à faire à la maison vous seront suggérées.

Le principe alphabétique

La langue française est une langue alphabétique, c’est-à-dire que chaque son de la langue orale est représenté par un symbole écrit (lettre).  Pour en arriver à décoder les mots nouveaux, votre enfant doit comprendre ce principe.  Il doit donc saisir le principe selon lequel les sons contenus dans les mots prononcés à l’oral sont représentés par des symboles écrits. Pour aider votre enfant à faire cette découverte, voici quelques suggestions :

  • Lisez des abécédaires! Les abécédaires sont des albums pour enfants qui présentent sous forme de séquence toutes les lettres de l’alphabet. L’utilisation des abécédaires favoriserait la découverte du principe alphabétique.
  • Fabriquez un abécédaire. Préparez 26 feuilles que vous placez dans un classeur à attaches (duo-tang). Demandez à votre enfant d’écrire une lettre de l’alphabet, de A à Z, par feuille en laissant de l’espace au centre de la feuille.  Pour chacune des lettres, choisissez un mot qui débute par la lettre (ex. : abeille pour la lettre A, bisou pour la lettre B, etc.). L’enfant représente le mot choisi par un dessin qu’il fait au centre de la feuille.

L’apprentissage des correspondances lettres-sons

En effet, votre enfant apprendra, au cours de sa première, les sons associés aux lettres de l’alphabet (ex. : La lettre B fait le son /b/). Comme parent, vous avez un rôle important à jouer en encourageant et en soutenant votre enfant dans ses nouveaux apprentissages. Pour que l’enfant demeure motivé en classe comme à la maison, il est recommandé de suivre le même rythme que celui de la classe. En effet, l’apprentissage de la lecture se fait souvent de manière très structurée (ex. : un nouveau son par jour). En suivant de près les apprentissages réalisés, vous connaitrez les lettres et les sons que votre enfant a vus en classe. N’hésitez pas à communiquer avec l’enseignant de votre enfant pour en savoir plus sur la progression des apprentissages des sons et des lettres.

Moyens pour consolider les apprentissages des correspondances lettres-sons à la maison

  •  Affichez les lettres dans un coin de la maison. Ainsi, à tout moment de la journée, votre enfant pourra s’y référer au besoin.
  • Préparez des petites cartes avec les lettres connues par votre enfant et faites différents jeux :
    • Proposez à votre enfant de choisir une carte au hasard, il devra nommer la lettre et le son qui y est associé.  S’il réussit, il conserve la carte et s’il ne réussit pas, il remet la carte dans le paquet.
    • Alignez les cartes en formant un parcours. Votre enfant lance un dé et place un pion sur une lettre. Il doit nommer le nom et le son de la lettre pour conserver sa place. S’il n’y arrive pas, il recule de deux cases.
    • Demandez à votre enfant de se placer à quelques mètres de vous. Présentez-lui une carte. Il devra nommer le nom et le son de la lettre. S’il réussit, il fait un pas de géant et s’il ne réussit pas, il demeure sur place. Le but du jeu est de s’approcher suffisamment pour pouvoir vous toucher le nez.

La segmentation et la fusion

Une fois que votre enfant maitrise certaines correspondances lettre-son (voyelles et consonnes), vous pourriez proposer des activités pour favoriser la fusion.

  • La baguette magique : Écrivez une série de voyelles sur un tableau ou sur une feuille. Prenez un bâton et collez un petit carton en forme d’étoile sur lequel vous écrivez une consonne. L’enfant doit prendre le bâton en prononçant le son de la consonne (ex. : mmmmm). Lorsqu’il frappe sur la voyelle au tableau, la consonne se transforme en syllabe (ex. : mmmma!).
  • La collision : Vous prenez deux voitures. Vous collez une carte avec une consonne sur une voiture et une carte avec une voyelle sur l’autre. L’enfant démarre la voiture avec la consonne en faisant le bruit de la lettre (ex. : ffffff) et fusionne avec la voyelle lorsqu’il entre en collision (ex. : fffffu!).

Lire les mots nouveaux

Pour aider votre enfant à lire les mots nouveaux, vous pouvez aussi l’inviter à segmenter les mots en unités plus petites :

  • Vous pouvez insérer des indices visuels dans le mot :

Cha / pi / teau

  • Vous pourriez également utiliser un cache ou votre doigt pour permettre à votre enfant de décoder syllabe par syllabe.

Références

  • Ellery, V. (2009). Creating Strategic Readers: Techniques for Developing Competency in Phonemic Awareness, Phonics, Fluency, Vocabulary, and Comprehension. International Reading Association.
  • Giasson, J. (2011). La lecture: Apprentissage et difficultés. Montréal : Gaëtan Morin éditeur: Chenelière Éducation.
  • Laplante, J. (2001). Raconte-moi les sons. Québec : Éditions Septembre.
  • Saint-Laurent, Giasson et Drolet. (2001).
  • Lire et écrire à la maison : Programme de littératie familiale favorisant l’apprentissage de la lecture. Montréal : Chenelière Éducation.
  • Bellanger, F. (2000). 70 activités pour un apprentissage efficace de la lecture. Paris : Éditions Retz.
  • Activités pour améliorer les habiletés de décodage. Université Laval.
  • Intervention en lecture au moyen d’un enseignement explicite, CSMP (Christian Boyer)

À retenir

  • La première année est particulièrement cruciale pour l’apprentissage de la lecture et donc pour le cheminement scolaire de l’enfant.
  • Pour en arriver à décoder les mots nouveaux, votre enfant doit comprendre l'association des lettres et de leur son.
  • Pour que l’enfant demeure motivé en classe comme à la maison, il est recommandé de suivre le même rythme que celui de la classe.
  • Une fois que votre enfant maitrise certaines correspondances lettre-son (voyelles et consonnes), vous pourriez proposer des activités pour favoriser la fusion.

Commentaires