Angélique, 10 ans, vous raconte son TSA

Angélique est une charmante fillette de 10 ans ayant un trouble du spectre de l'autisme. Elle est passionnée des animaux, de la musique et du dessin. Elle rêve de voyager dans tous les pays du monde et de peindre des oeuvres d’art qui, un jour, seront célèbres.

Bonjour !

Je me nomme Angélique, j’ai 10 ½ ans et je suis autiste. J’aime beaucoup les jeux vidéo et les animaux, surtout les chats. Je joue du piano à l’oreille et je dessine souvent des œuvres d’art.

J’aimerais que les autres enfants me comprennent et deviennent mes amis. Parfois, il y a des enfants qui me parlent bête ou me regardent bizarrement parce qu’ils ne savent pas que je suis autiste.

L’autisme c’est quoi?

L’autisme c’est juste que le cerveau des personnes autistes est différent de celui des personnes qui ne sont pas autistes. Il ne fonctionne pas pareil!

Les personnes autistes ont les sens très développés. Elles entendent mieux les bruits, même ceux qui sont très loin. En plus, certains bruits peuvent vraiment les déranger. Elles voient mieux tous les petits détails autour d’elles et elles sont aussi plus sensibles. Les douleurs sont plus développées, par exemple lorsque je me cogne l’orteil, ça me fait mal très longtemps. Le sens le plus important est le toucher. Manipuler un objet m’aide à réfléchir et à mieux me concentrer. Cela m’aide aussi à me calmer lorsque je suis stressée.

Les enfants autistes ont besoin de beaucoup d’attention surtout à l’école parce qu’il y a beaucoup de travail à faire et souvent les enfants autistes ont besoin d’aide pour mieux comprendre. Ils ont aussi besoin qu’on ne les presse pas. Il est difficile pour eux de calculer, de s’habiller et de faire leurs routines rapidement.

Je pense que l’émotion la plus développée chez les autistes est la peur. Moi, quand je vois une araignée ou quand quelqu’un me fait faire le saut, je fige. Je ne suis plus capable de bouger. J’ai même froid partout et je ne sens plus mon corps.

Petits trucs pour devenir amis avec un enfant autiste :

  • Tu peux l’aider dans les choses qui sont difficiles pour lui comme pour ranger rapidement ou pour ne pas oublier de mettre des choses dans son sac.
  • Tu peux t’intéresser à ce qu’il aime.
  • Tu peux t’approcher de lui et lui parler doucement. Essaie de ne pas le toucher.
  • Ne te fâche pas après lui. Il faut rester calme et lui dire ce que tu n’aimes pas doucement.

J’espère que tu comprends mieux l’autisme et que tu deviendras bientôt ami avec un enfant autiste.

 

Angélique

Commentaires