La rentrée? Oui madame!

Retour

La rentrée, ça me fait penser à toutes les activités qui recommencent. Toutes en même temps, à des heures différentes... et qui s’entrecroisent.

La rentrée, ça rime avec lunchs, devoirs, et course contre la montre le soir.
Ben oui!

Ça rime aussi avec :
“Maman! J’ai besoin d’un autre cahier ligné avec des pointillés avec une pochette rouge dedans”.
“Maman!  On doit s’habiller en bleu mardi, mais avec un foulard vert”.
“Maman! Est-ce que je peux avoir des sous pour aller manger avec mes amis au petit resto du coin vendredi?”

La rentrée, ça me fait penser à toutes les activités qui recommencent.
Toutes en même temps, à des heures différentes… et qui s’entrecroisent.
C’est aussi, bien sûr, les réunions de parents, plein d’achats, et beaucoup de choses dans la tête…

Mais pour moi, la rentrée c’est aussi l’automne.
J’adore l’automne! Ça sent bon, les arbres sont beaux. On peut faire du sport dehors sans suer notre vie. C’est les feuilles qui font « crunch crunch » quand on marche. C’est les jours de pluie qui nous permettent de se coller en plein après-midi devant un bon film.  

Quand j’étais petite, le début des classes, ça voulait dire un nouveau « ti-kit » que ma maman m’achetait pour la première journée d’école. J’avais tellement hâte de le montrer à mes amies! Et quelle déception si, par malheur, la température ne me permettait pas de le porter! Je pense que je boudais pour le reste de la semaine… Bon, mes frères diraient sûrement deux semaines, mais j’avais certainement d’autres bonnes raisons de bouder!

Ça signifiait aussi pleins de nouveaux crayons, un bel étui qui sentait le neuf et des cahiers que je trouvais donc ben cool… Jusqu’à la troisième semaine d’école où ça m’irritait déjà de les transporter tous les soirs pour faire mes devoirs.

Avec ma mère, on préparait tous nos effets scolaires.
Je pense qu’elle aimait ça autant que nous.

La rentrée chez nous, c’était le fun!  Et j’aime encore ça!  
Bon. Disons que d’identifier 112 crayons, c’est plutôt redondant! Mais tout le reste, c’est le fun! Les enfants vont revenir avec pleins d’histoires. Ils vont revoir leurs amis. Nous décrire en long et en large leur nouveau professeur. En prime, ils seront fatigués le soir (vous voyez bien qu’il y a du positif)!

Et ils vont me surprendre une fois de plus quant à leurs capacités à apprendre.
Pas que je doute d’eux. Non. Mais c’est tellement beau de les voir se développer!

Oui: la rentrée c’est exigeant.  
Mais ma maman la voyait autrement et je la remercie de m’avoir transmis ces petits papillons du début des classes!
Et si on essayait de le faire aussi pour nos enfants?
Partir du bon pied, ça ne qu’être bon pour tout le monde!

Bonne rentrée!

Biographie

Maman de trois enfants, Annie vit la belle et douce folie de la vie de famille, avec les hauts et les bas qu’elle apporte. Infirmière de formation, elle a pratiqué durant plusieurs années à l’hôpital Sainte-Justine avec les bébés prématurés et leur famille.  Puis, pour concilier le travail et la famille, elle a choisi de poursuivre sa carrière en CLSC avec les familles en attente d’un bébé ou ayant des enfants en bas âge. Prévention et éducation sont les défis de son quotidien, tant au travail qu’à la maison!  Elle est l’auteure du livre « TDAH, mon enfant bionique » aux Éditions Béliveau éditeur.

Lire la suite →

Sur le même thème

Blogue

L’apprentissage de l’autonomie chez son enfant: une expérience enrichissante!

«Non maman, je veux m’habiller toute seule. Je suis une grande fille», me répète Maya quand je veux l’aider à enfiler ses vêtements. À 3…

Article

S’adapter pour mieux s’intégrer: trois femmes se racontent

Comment réussir à s’adapter pour bien s’intégrer dans un pays quand on est immigrant? Comment et où faut-il aller chercher de l’information? Quand on a…

Article

Rive adapte pou ka byen viv entegrasyon: tande eksperyans 3 imigran

Kijan imigran yo ka fè pou yo rive viv nan peyi kote yap viv la? Kijan pou yo ale chèche enfòmasyon yo bezwen yo? Kijan…

Blogue

Dysphasie: le cheminement courageux d’une maman

Être maman comporte déjà son lot de défis, mais être maman de trois enfants dont deux des filles sont dysphasiques demande une bonne dose de…

Blogue

Aprann pitit ou otonòm, yon eksperyans ki gen anpil richès

«Non manman, mwen vle mete rad sou mwen pou kont mwen. Mwen gran kounyea», se sa Maya dim lèm vle ede li mete rad sou…