Médicaments à la maison: comment éviter les intoxications

5 à 9 ans
Retour

Que ce soit pour soigner une otite, un vilain rhume ou toute autre maladie, quelle maison n’a pas sa pharmacie personnelle? Mais comment protéger nos enfants des intoxications causées par une malencontreuse ingestion de médicaments? Comment les entreposer et quelles sont les mesures de sécurité à mettre en place pour protéger nos jeunes? Ce texte répond à ces questions et est un guide essentiel pour tous parents soucieux de créer un environnement sécuritaire pour toute la famille.

Qu'est-ce qu’un médicament?

Selon l’OMS, un médicament est un produit contenant une ou plusieurs substances pouvant se présenter sous plusieurs formes. Ces médicaments sont utilisés pour traiter ou prévenir une maladie. Ils peuvent aussi servir à restaurer, corriger ou modifier des fonctions organiques ou pour établir un diagnostic médical.

Bref, gardons en tête qu’un médicament est un produit utilisé pour traiter ou prévenir des maladies.

Les médicaments se présentent sous plusieurs formes, comme des comprimés, des sirops, des onguents, des pompes (inhalateurs), etc. Le plus souvent, dans une famille, on retrouve des analgésiques comme l’Ibuprofène (Advil), l’acétaminophène (Tylenol), des sirops pour la grippe, des anti allergiques et parfois des médicaments pour la pression artérielle, le diabète ou pour traiter les maladies du cœur, par exemple.

Tous les médicaments sont-ils dangereux? Oui.

Le niveau du danger dépend de la dose, de la quantité, de la puissance d’action, des caractéristiques de la personne et de plein d’autres facteurs, mais gardons toujours en tête, que tous les médicaments sont dangereux. En cas d’une mauvaise gestion, ces médicaments représentent un danger pour nos enfants en bas âge (entre 0 à 5 ans) et les plus âgés.

Pourquoi ?

Nos enfants sont très curieux et on admire leur curiosité. Ce sont de vrais petits explorateurs et malheureusement tout ce qu’ils trouvent dans leur environnement finit par se retrouver le plus souvent dans leur bouche.

Les médicaments: couleurs attrayantes et imitation

L’un des dangers avec les médicaments, c’est qu’ils sont souvent dans des contenants colorés et qu’ils ont des couleurs très attirantes qui captent l’attention des enfants qui les prennent pour des bonbons. Un autre danger, c’est que les enfants parfois cherchent à imiter les parents dans leur comportement. Ils vous observent prendre des médicaments et ils veulent faire comme vous.

Chaque année, le Centre antipoison du Québec (CAPQ) reçoit un grand nombre d’appels du public. De 2008 à 2014, le CAPQ a reçu 142 appels par jour et la grande majorité de ces appels concernaient les enfants de 0 à 4 ans.

Selon le CAPQ, les médicaments constituent une des causes majeures d’intoxication involontaires à la maison. Aux États-Unis, il existe des cas de décès d’enfants après qu’ils aient pris accidentellement les médicaments de leurs parents ou de leurs grands-parents.

En tant que parent, vous avez une grande responsabilité afin d’assurer la sécurité de vos enfants vis-à-vis des médicaments et de leur entreposage.

Créer un environnement qui prévient les risques qu’un médicament se retrouve entre les mains d’un enfant est primordial.

Voici quelques directives pouvant vous aider à prévenir une intoxication médicamenteuse involontaire chez votre enfant:

  • Parlez de médicaments le plus tôt possible avec vos enfants. Expliquez les dangers reliés à ceux-ci avec des mots simples selon l’âge de l’enfant.
  • Placez tous les médicaments dans un endroit inaccessible aux enfants. (Attention! certains enfants sont capables de grimper très haut pour arriver à leur fin).
  • Utilisez une boîte sécuritaire ou ajouter des loquets de sécurité aux armoires pour ranger vos médicaments. Si votre enfant est très curieux et que la hauteur ne lui fait pas peur, simplement les ranger dans un placard (une pharmacie) ne suffit pas. (Des boîtes à clé pour des médicaments peuvent être achetées en ligne).
  • Ne retirez jamais vos médicaments de leur contenant original si ce dernier a un bouchon sécuritaire. Ces bouchons sont utilisés pour diminuer l’accessibilité aux médicaments. (Attention : ces bouchons sécuritaires ne sont pas parfaits, certains enfants sont très manuels et peuvent les ouvrir facilement, donc une double protection sera nécessaire).
  • Ne mettez jamais vos médicaments dans des sacs plastiques ou autres contenants facilement ouvrables par un enfant. (Par exemple, quand vous sortez et voulez avoir vos médicaments avec vous, un enfant peut facilement les retrouver dans votre sac.)
  • Restez vigilant afin qu’un médicament ne se retrouve jamais entre les mains d’un enfant.

À retenir

  • Tous les médicaments sont dangereux.
  • Gardez vos médicaments dans une boite à clé ou ajoutez des loquets dans le placard ou le tiroir qui contiennent les médicaments.
  • Ne conservez jamais vos médicaments dans des contenants non prouvés sécuritaires aux enfants par un organisme reconnu.
  • Expliquez aux enfants pourquoi ils ne doivent jamais toucher à un médicament ni en donner à quelqu’un d’autre.
  • Rapportez tous les médicaments non utilisés à la pharmacie la plus proche de chez vous.
  • Restez vigilant.e.s en tout temps pour le bien-être de votre enfant et de toute votre famille.

Ressources pour les parents

Une intoxication? Un empoisonnement?

Centre antipoison du Québec: Le Centre antipoison du Québec offre un service d’urgence téléphonique accessible 24 heures sur 24, 7 jours sur 7. Appelez rapidement au 1 800 463-5060

Institut national de santé publique du Québec

Pediatric Poisoning Fatalities: Beyond Cough and Cold Medications

— Dernière mise à jour: 11 mars 2022

Biographie

Candidate au doctorat en pharmacie

Sephora est d’origine haïtienne et mère d’un petit garçon de 5 ans. Elle est étudiante au programme de doctorat de premier cycle en pharmacie à L’Université Laval. Elle a un intérêt pour la pharmacoéconomie et la santé des populations. Son objectif est d’être une professionnelle de la santé de proximité en participant aux actions de santé publique. Sephora a fait des études antérieures en Haïti en médecine dentaire et a travaillé comme dentiste généraliste pendant 2 ans avant de venir retrouver son époux au Québec.

Lire la suite →

Sur le même thème

Blogue

Journée internationale des femmes: touchants témoignages de l’équipe d’Aidersonenfant.com

Nous profitons de cette journée toute spéciale pour rendre hommage aux femmes qui ont marqué notre éducation ou celle de nos enfants. Des femmes de…

Blogue

Partage des tâches familiales: 3 papas immigrants témoignent

Les tâches ménagères c’est l’affaire des femmes, les hommes n’ont rien à voir là-dedans. Avez-vous déjà entendu quelqu’un répéter cette phrase? Ayant vécu en Haïti,…
5 à 17 ans

Article

Guerre en Ukraine: que dire aux enfants?

Avec la guerre entre la Russie et l’Ukraine, les derniers jours ont été stressants pour la population mondiale, les familles, les parents et les enfants.…

Blogue

3 papa ki vin viv Kanada ap temwaye kijan sa ye pou yo lè yo mete men nan travay nan kay la

Afè fè travay nan kay se koze fanm, bagay sa pa pou gason. Sa deja rive w ou tande kèk moun repete pawòl sa? Pou…
5 à 12 ans

Article

Les émotions de nos enfants: une psychologue nous éclaire

Comme parents, nous pouvons parfois nous sentir mal outillés quand vient le temps d’accompagner notre enfant dans la bonne gestion de ses émotions. Que dire…