TDA/H et relations avec les pairs à l’école

À l’école, avec leurs pairs, les enfants présentant un TDA/H peuvent avoir de la difficulté à faire comprendre leurs intentions et leurs sentiments et peuvent alors développer des comportements agressifs.

Créer des liens durables

Les enfants vivant avec un TDAH peuvent présenter davantage des difficultés  aux niveau social et émotionnel que les autres enfants.  À l’école, avec leurs pairs, ces enfants ont de la difficulté à faire comprendre leurs intentions et leurs sentiments et peuvent alors développer des comportements agressifs.

ATTENTION!  Ces comportements  ne sont pas nécessairement intentionnels et/ou dirigés spécifiquement vers la personne à qui il démontre de la colère; ils font partis de la condition.

Pour ces enfants, il est difficile de se faire des amis et de créer des liens durables. Ils sont donc à même de vivre de la solitude amicale, de l’isolement à la récréation, en plus d’être peu conviés aux fêtes et ce, pour plusieurs raisons différentes.

Un de ces facteurs concerne les différents comportements qui peuvent caractériser ses enfants,

L'enfant impulsif

  • Est impulsif, tant en paroles qu’en gestes.
  • Agit avant de penser.
  • Ne pas respecte son tour de parole.
  • Dérange autour de lui.
  • Donne des réponses sans attendre la fin des questions.
  • S’introduit dans le jeu des autres enfants.
  • A des difficultés à reconnaître les signaux sociaux.
  • A de la difficulté à maîtriser son comportement et ses émotions. Les autres enfants peuvent démontrer de l’irritation par son comportement.

L'enfant agité

  • A un besoin constant de bouger.
  • Se lève souvent.
  • Parle à des moments inappropriés.
  • Parle trop… et trop fort.
  • Fait du bruit avec sa bouche et/ou des objets.
  • Joue avec des objets ou avec tout ce qu’il trouve autour de lui.
  • Est parfois brusque dans ses gestes.
  • A de la difficulté à soutenir une conversation.

Bien qu’un peu sombre, j’en conviens, ce portrait réaliste nous interpelle tous comme parents et comme intervenants du milieu de l’enseignement. Il est prioritaire d’accompagner ces enfants pour les aider à préserver leur estime de soi et pour les outiller de sorte à ce qu’ils puissent acquérir les compétences souhaitées.

Depuis plusieurs années, les professionnels de l’enseignement sont davantage sensibilisés au TDA/H et comprennent mieux les impacts et les enjeux qui y sont associés.

Saviez-vous que…
Les enfants avec un TDA/H qui ont développé un sentiment d’appartenance à leur école et à leur classe adoptent un comportement à caractère social davantage positif?
Cela peut prendre un certain temps, mais les répercussions sont gagnantes!
Donc, parents et enseignants, offrons à nos enfants cette stabilité qui leur permettra de développer ce sentiment de solidarité et de sécurité.

Développer ses compétences sociales

De quelles façons est-ce que le milieu scolaire ainsi que les parents peuvent aider l’enfant avec un TDA/H à développer ses compétences sociales? Voici quelques pistes!

Démontrer de l’affection
L’enseignant qui s’intéressera à cet enfant, qui lui démontrera de l’affection et ce, malgré les comportements dérangeant, communiquera un message positif de cet élève aux autres enfants. Il est fort à parier que cela aura un effet contagieux!

Accueillir les défis
Veillez à travailler avec les défis plutôt que de tenter de les repousser et d’aller contre eux.

Parler du TDA/H avec l’enfant
Il est important d’expliquer à l’enfant, avec un vocabulaire adapté à son âge, ce qu’est le TDAH et quelles peuvent être ses répercussions sur le plan social. Sachez que la littérature jeunesse foisonne d’informations sur le sujet.

Informer l’entourage
Il est tout aussi important d’informer l’entourage de l’enfant sur les manifestations du TDA/H et sur les façons d’y faire face.

Opter pour les jeux éducatifs
Créer des jeux de rôles, des jeux nécessitant le respect des règles, le respect des autres, de la coopération.

Tenter le modelage par vidéo
Proposez de courts montages vidéo montrant les bons comportements à adopter ou comment agir dans des situations précises. Ces vidéos peuvent se faire à l’intérieur de la classe. Le modelage par vidéo est une stratégie gagnante!

Créer des histoires
Créer des histoires sociales avec images décrivant des routines et des règles de vie.

Penser aux renforcements positifs
Créer des renforcements positifs par le biais de commentaires ou encore, par un système d’encouragement et de renforcement.

Clarifier les attentes
Clarifier ses attentes régulièrement dans la journée. Par exemple, avant les déplacements dans l’école et avant les récréations. Prendre le temps d’expliquer à l’enfant ce qu’il doit faire: « Écoute bien attentivement ce que je vais te dire, car je vais te demander de me le redire… »

Donner des responsabilités
Lui donner des responsabilités ainsi que des tâches à réaliser qu’il sera en mesure de rendre.

Faire du sport en équipe
Favoriser des activités sportives d’équipe où l’enfant aura à interagir avec les autres tout en prenant soin de ne pas négliger les activités individuelles qui lui permettront de se libérer de certaines tensions.

Créer un coin détente
Penser à avoir un coin de détente pouvant favoriser les discussions. Vous pourriez l’agrémenter d’affiches sur les différentes émotions et les règles à suivre pour permettre à l’élève avec un TDA/H de régler ses conflits et de mieux exprimer ses émotions. Vous lui aurez appris que vous êtes à son écoute pour ce type d’intervention.

Rappelez -vous qu’il faut du temps et qu’en bout de ligne, tous les petits pas s’additionnent!

À retenir

  • Souvent, les enfants présentant un TDA/H éprouvent davantage de difficultés sur les plans social et émotif.
  • Les enfants qui développent un sentiment d'appartenance à leur école adopteront un comportement social plus positif.
  • Depuis plusieurs années, les professionnels de l’enseignement sont davantage sensibilisés au TDAH et comprennent mieux les impacts et les enjeux qui y sont associés.
  • Plusieurs petites actions peuvent être mises en place pour aider ces enfants à développer leurs compétences sociales.

Références

  • Colette Sauvé. Apprivoiser l'hyperactivité et le déficit de l'attention. Éditions Hôpital Ste-Justine. 2000
  • Suzanne Lavigueur. Ces parents à bout de souffle, un guide de survie. Éditions Québécor, 2009.

Commentaires