Favoriser le goût de la lecture chez l’enfant

6 à 17 ans
Retour

On rappelle souvent aux enfants d’utiliser le dictionnaire lorsqu’ils ne connaissent pas le sens d’un mot. Toutefois, il ne faut pas que cela les empêche de suivre le fil du texte. Voyez comment procéder pour aider votre apprenti lecteur à aimer la lecture!

Sauter les mots non reconnus

Voici une consigne simple, contre-intuitive, pour aider l’enfant qui apprend à lire à développer le plaisir de lire : lorsqu’il lit et qu’il rencontre un mot qu’il ne reconnaît pas, dites-lui de le sauter et de continuer sa lecture.

Suivre le fil du texte plus facilement

Le ciel ne lui tombera pas sur la tête. En fait, cela favorisera sa compréhension. C’est comme lorsque vous lisez un livre dans une langue étrangère que vous ne maîtrisez pas parfaitement. Si vous vous arrêtez pour chercher dans le dictionnaire tous les mots que vous ne connaissez pas, votre lecture sera longue et laborieuse, et vous risquez d’arriver à la fin du texte en ayant perdu le fil du raisonnement de l’auteur.

D’où vient le plaisir de lire?

Lire, ce n’est pas décoder chaque mot parfaitement, c’est comprendre. Bien sûr, décoder correctement facilite la compréhension, mais ce n’est pas le seul facteur. Le sens d’un texte ne se trouve pas dans chaque syllabe ni dans chaque mot, mais dans la phrase et encore plus dans le paragraphe. Le fait de mettre l’accent sur le sens de l’histoire plutôt que sur le décodage de chaque mot favorise la compréhension. Et le plaisir de lire dépend de la compréhension!

Témoignage
Allo Daniel,
Simplement pour vous dire que j’ai apprécié votre conseil… Je ne reprends plus ma fille quand elle me fait la lecture, et depuis, elle a fait énormément de progrès. Elle apprécie tellement qu’elle me fait la lecture chaque soir. La vie est belle! Au plaisir,
J. H.

Devenir un meilleur décodeur

Donc, en suivant cette consigne, le lecteur débutant découvre le sens de l’histoire, le plaisir de lire et son corollaire, le goût de lire. Cela a pour effet d’enclencher un cercle vertueux: en étant exposé plus souvent aux mots, il développe plus rapidement ses compétences en décodage.

Travailler les mots sautés

Bref, lorsque vous lisez avec votre enfant dans le but de travailler le décodage, laissez-le lire sans l’interrompre, même quand il commet une méprise. Invitez-le à sauter les mots sur lesquels il bute. Toutefois, prêtez attention à ces mots. Une fois sa lecture terminée, relisez vous-même le texte, mais ne lisez pas les mots sautés ou mépris : arrêtez-vous et demandez-lui de les lire. Vous serez surpris de voir que, parce qu’il connaît maintenant le sens de l’histoire, il arrivera plus facilement à les décoder.

À retenir

  • Sauter les mots non reconnus permet mieux suivre le fil du texte.
  • Le plaisir de lire provient de la compréhension du sens de l’histoire et non du décodage de chaque mot.
  • En étant exposé plus souvent aux mots, l’enfant développe plus rapidement ses compétences en lecture.
  • On peut s’arrêter aux mots sautés à la fin de la lecture.

— Dernière mise à jour: 16 octobre 2017

Biographie

Orthopédagogue; Spécialiste de la lecture rapide et des techniques de mémorisation.

En plus d’être un auteur et un conférencier, Daniel Gagnon est un orthopédagogue spécialisé dans l’enseignement de la lecture rapide et des techniques de mémorisation qui se démarque par sa rigueur et sa connaissance approfondie des mécanismes de la lecture et des stratégies d’apprentissage.

Lire la suite →

Sur le même thème

Blogues

Changer le monde de l’éducation une valeur à la fois!

Alors que l'enseignement à distance a la cote, quelle est la valeur des classes en présentiel? En cette ère où le monde de l'éducation est…
16 ans

Articles

Bal des finissants: nos ados en ont gros sur le coeur

On en parle depuis plusieurs semaines déjà et maintenant, ça y est, nous en sommes véritablement à la fin de l’année et nos ados se…
5 à 12 ans

Articles

Comprendre le programme d’éducation à la sexualité de nos enfants au primaire

Depuis 2018, les élèves de la maternelle à la 6e année reçoivent entre cinq et quinze heures de cours sur la sexualité. Pourquoi leur expliquer…
6 à 17 ans

Articles

Éducation à la sexualité: pourquoi et comment collaborer avec l’école ?

Depuis 2018 le programme d’éducation à la sexualité à l’école prévoit 5 heures par année au primaire et 15 heures au secondaire. Comme parent, parler…
5 à 12 ans

Articles

Les mathématiques: déboulonnons les mythes

Les mathématiques! Certains adorent et d'autres détestent. Cette matière, pourtant essentielle, fait l’objet d’une foule de préjugés tenaces et difficiles à déconstruire. Les garçons sont-ils…