L’heure du dodo: Bye bye les crises!

L’heure du dodo peut s’avérer un dur moment à passer pour n’importe quelle famille. Mais la routine du dodo peut être un moment de calme et de complicité positive entre vous et votre enfant. Comment instaurer une routine à l’heure du coucher ?
De combien d’heures de sommeil votre enfant a-t-il besoin et surtout, comment dire enfin bye bye aux crises à l'heure du dodo ? Notre collaboratrice Julie Richard, éducatrice spécialisée et coach familial, répond à ces questions et à bien d’autres encore.

Saviez-vous que le sommeil est un besoin essentiel encore très méconnu? Tous les enfants du monde ont ce point en commun: ils ont tous besoin de dormir. Alors, pourquoi est-ce si compliqué pour certains?

Les besoins en sommeil

Les besoins en sommeil peuvent varier selon l’âge, le poids et le tempérament du bébé.  À la naissance, le bébé a des périodes d’éveil de 30 à 45 minutes et il dort autant le jour que la nuit. En vieillissant, les périodes d’éveil s’allongent durant la journée et il se réveille de moins en moins la nuit.  Il est donc important d’installer une routine simple et efficace pour le sommeil dès le jeune âge.

5 signes qui démontrent que votre enfant est fatigué

  1. il bouge beaucoup;
  2. ses yeux et ses sourcils sont rouges;
  3. il se frotte le nez, les yeux et les oreilles;
  4. il est irritable et maladroit;
  5. il bâille.

Lorsque nous mettons au lit notre enfant alors que nous ne détectons pas les signes de fatigue, celui-ci peut être en manque de sommeil et développer ce qu’on appelle « une dette de sommeil ». L’enfant en dette de sommeil se réveille souvent en pleurant et s’endort régulièrement en pleurant.  Il peut se réveiller plusieurs fois la nuit en crise et il peut également se lever très tôt le matin. Vous reconnaissez votre enfant ? Que faire alors ?

Établir une routine favorable au sommeil

Père qui lit une histoire avec ses garçons.

La routine du coucher est un moment privilégié entre l’enfant et son parent. Une routine efficace est celle qui est courte, rassurante et qui permet à l’enfant de se laisser aller au sommeil dans un climat de confiance et de sécurité.

Faire des activités physiques avec notre enfant avant l’heure du dodo peut retarder son sommeil et aura même parfois pour effet de l’exciter. Il faut donc prioriser les activités calmes telles que lire une histoire, chanter une chanson ou même lui faire un petit massage. On peut aussi lui nommer ce qu’on aime de lui. Ce moment privilégié doit être fait au même moment chaque jour et permet à l’enfant de s’endormir sur une note positive.

La constance et l’encadrement : des alliés sûrs

La constance et l’encadrement sont nos principaux alliés durant cette étape. La routine doit avoir lieu à des heures fixes et avoir un début et une fin. N’hésitez pas à nommer à votre enfant vos attentes en lien avec le sommeil tout en étant rassurant et sûr de vous.

4 conditions à respecter pour un sommeil optimal

  1. la literie et les vêtements doivent être confortables et les couleurs de la chambre doivent être douces;
  2. la chambre doit être aérée et la température de la pièce entre 16 et 19 degrés Celsius;
  3. la chambre doit être plongée dans l’obscurité;
  4. les siestes dans la journée doivent avoir lieu dans la pénombre.
N’hésitez pas à nommer à votre enfant vos attentes en lien avec le sommeil tout en étant rassurant et sûr de vous.

Et si mon enfant pleure ou se relève ?

Pour bien dormir et passer de belles nuits, votre enfant doit avoir eu sa dose d’affection le jour. S’il n’a pas de problème de santé, il est peut-être à la recherche de votre attention. Assurez-vous que tous ses besoins ont été comblés et que votre routine a été bien établie. Mettez au clair vos attentes au moment du dodo tout en étant sécurisant et ferme. Lorsque les limites sont claires et bien maintenues, les moments difficiles rentrent dans l’ordre plutôt rapidement.

N’oubliez pas que lorsque votre enfant pleure, il est en train de vous parler de son mécontentement ou de son désaccord.  Parfois, on a le goût de tout abandonner et de céder, mais il est important de persévérer dans ces moments difficiles. Avec tout votre amour, vous arriverez à le rassurer pour lui permettre de bien dormir.

Parfois, on a le goût de tout abandonner et de céder, mais il est important de persévérer dans ce moment difficile.

À retenir

  • Les besoins en sommeil peuvent varier selon l’âge, le poids et le tempérament du bébé.
  • Lorsque nous mettons au lit notre enfant alors que nous ne détectons pas les signes de fatigue, celui-ci il peut être en manque de sommeil et développer ce qu’on appelle « une dette de sommeil ».
  • Une routine efficace est celle qui est courte, rassurante et qui permet à l’enfant de se laisser aller au sommeil dans un climat de confiance et de sécurité.
  • La routine doit avoir lieu à des heures fixes et avoir un début et une fin.

Références

  • Langevin, Brigitte. (2009). Comment aider mon enfant à mieux dormir, de la naissance à l’adolescence. Éditions de Mortagne.

Commentaires

id commodo id facilisis libero Donec ut nunc