Faciliter la transition vers le secondaire pour les jeunes avec des troubles d’apprentissage

L’entrée au secondaire est une période stressante, particulièrement pour un jeune ayant des troubles d’apprentissage. En tant que parent, comment pouvez-vous l’aider à vivre cette transition harmonieusement?

La période de transition du primaire vers le secondaire représente pour TOUS les élèves le passage de l’enfance vers l’adolescence. À cet âge, les jeunes doivent faire face à des changements physiologiques, psychologiques et sociaux. Ce contexte de bouleversement est exigeant pour le jeune adolescent, alors le défi est encore plus difficile pour les élèves ayant un ou des troubles d’apprentissage.

Au primaire, en collaboration avec l’équipe-école, vous avez probablement investi beaucoup de temps à mettre en place des repères et des balises pour votre enfant afin qu’il progresse et se développe à sa mesure. Le voilà en 6e année et vous vivez en quelque sorte une lune de miel, car tous vos efforts ont porté leurs fruits :

  • Votre enfant développe son autonomie;
  • Le plan d’intervention est respecté et appliqué;
  • Il coopère bien aux rencontres de soutien avec l’orthopédagogue, l’enseignant ou les autres ressources;
  • Il utilise de manière efficace ses stratégies et ses outils compensatoires;
  • Son estime de soi prend de la valeur.
# Ce que disent les étudesAttention à la confusion entre immaturité et TDAH chez l’enfant d’âge scolairePlus de détails →

Qu’en sera-t-il du secondaire?

  • Le plan d’intervention sera maintenu au secondaire, mais vous devrez probablement refaire les démarches pour qu’il soit mis en application;
  • Certaines mesures d’adaptation pourraient être révisées, selon les ressources du milieu;
  • La relation parent-enseignant sera transformée, car vous devrez collaborer avec plusieurs enseignants;
    Mais votre enfant gagnera toujours en autonomie, car vous lui permettrez de vivre ses propres expériences.
# Ailleurs sur le webL’intelligence artificielle (IA) pour personnaliser l’éducationPlus de détails →

Que pouvez-vous faire afin de favoriser une bonne transition vers le secondaire?

  • Dès la 6e année, prenez connaissance du milieu scolaire que votre enfant fréquentera.
  • Préparez un dossier (plan d’intervention du primaire, rapport des spécialistes, etc.) et présentez-le à la direction pédagogique.
  • Vérifiez si votre enfant pourra recevoir de l’aide des ressources du milieu (orthopédagogie, tutorat, etc.). Vous devrez peut-être consulter au privé. Parce qu’il est en quête d’autonomie, il se peut qu’il préfère recevoir de l’aide d’une autre personne que de ses parents.
  • Aidez votre enfant à apprendre comment suivre ses progrès et à élaborer un plan lui permettant de faire part de ses points de vue et de ses idées aux enseignants.
  • Discutez avec lui de son enthousiasme et de ses préoccupations par rapport à son entrée au secondaire.
  • Favorisez son autonomie : la gestion de son temps et de ses apprentissages est un gage important de sa réussite.

Quels défis votre enfant pourrait-il rencontrer?

DéfisSolutions
Gérer ses devoirs, ses examens, ses travaux, etc. (horaire)Planifiez un rendez-vous hebdomadaire avec lui pour l’aider à s’organiser.
Devoir composer avec plusieurs enseignants.Discutez avec lui, soyez à l’écoute de ses perceptions et aidez-le à trouver des solutions.
Apprendre plusieurs matières, donc, recevoir chaque jour de nouvelles connaissances. Faites un retour sur sa journée : quels cours as-tu eus aujourd’hui? Vous avez parlé de quel sujet? As-tu besoin d’aide?
Se préparer aux examens, car il n’a pas de méthodes d’étude efficaces.Discutez régulièrement de ce qu’il apprend en classe. Aidez-le à organiser son étude : cartes mentales, échéancier, service de tutorat ou d’orthopédagogie pour lui enseigner les méthodes d’étude efficaces.

N’oubliez pas que votre enfant a encore besoin de votre présence et de votre soutien, même s’il ne le laisse pas voir. INSISTEZ, restez à l’écoute; votre soutien fera la différence dans son parcours scolaire!

À retenir

  • La transition du primaire vers le secondaire peut s’avérer difficile et stressante, surtout pour un jeune ayant des troubles d’apprentissage.
  • Le plan d’intervention du jeune sera maintenu, mais, en tant que parent, vous devrez en faire le suivi et veiller à sa mise en application.
  • Pour favoriser la transition, vous pouvez prendre connaissance des ressources dont vous disposerez au secondaire et discuter avec votre enfant de son autonomie et de ses préoccupations.
  • Vous pouvez aider votre jeune à relever les nouveaux défis qu’il rencontrera, comme gérer ses travaux, composer avec plusieurs professeurs et se préparer aux examens.

Commentaires