À deux bouchées du bonheur!

5 à 17 ans
Retour

Les études sont éloquentes à ce sujet: certains aliments induisent un effet rassurant et calment l’esprit, tandis que d’autres provoquent une agitation cérébrale.

Déséquilibre biochimique

L’anxiété, c’est la capacité à amplifier une situation et à se créer du stress.. L’état d’anxiété a une racine psychologique, bien sûr, mais aussi biologique et est lié à des facteurs individuels et  environnementaux.

Pour plusieurs enfants, cette instabilité émotionnelle se loge dans un déséquilibre biochimique léger qui s’amplifie souvent à l’heure du couché.

Chaque soir, le même scénario se répète:
Marguerite a de la difficulté à s’endormir. Elle s’inquiète de son résultat d’examen, a peur de la réaction d’Amélie, si elle choisit de se mettre en équipe avec Mégane, croit qu’elle n’arrivera jamais à rendre la performance demandée par son professeur de natation…

Parfois, Marguerite en perd même le souffle!  Ses parents ont consulté des spécialistes et exécutent avec assiduité les recommandations, mais rien n’y fait! Marguerite vit toujours avec cette anxiété. 

Déficiences alimentaires

Après une analyse nutritionnelle globale et rigoureuse du cas de Marguerite, trois éléments majeurs sont ciblés. On soupçonne, une déficience en calcium, en magnésium et en tryptophane.

En effet, bien que Marguerite mange généralement des aliments sains et nutritifs, elle boit peu de lait, met de côté la viande et n’a pas la possibilité de manger des graines car ses parents n’achètent pas ce type d’aliments.  

Pour aller plus loin!

Le tryptophane est un acide aminé essentiel qui contribue à la création de protéines. Au même titre que les 26 lettres de l’alphabet qui composent les mots, les 22 acides aminés créent ensemble une multitude de protéines.

Lorsque l’une d’entre elle manque, c’est comme s’il manquait une lettre à l’alphabet. Imaginez construire un texte cohérent sans la lettre « E ». Difficile!

C’est exactement ce qui se passe lorsque notre alimentation contient peu (ou pas) de tryptophane, puisque cet acide aminé est précurseur de messagers cérébraux et d’hormones qui contribuent  à diminuer les symptômes de l’anxiété.

Aliments à privilégier

Les études sont éloquentes à ce sujet: certains aliments induisent un effet rassurant et calment l’esprit, tandis que d’autres provoquent une agitation cérébrale.

Voici quelques aliments à considérer chaque jour pour maintenir l’équilibre biochimique du cerveau:

  • les aliments à grains complets, comme certaines sortes de pain, de céréales et de pâtes.
  • les graines de sésame, de chanvre, de tournesol et de citrouille.
  • les amandes et les cacahuètes.
  • le yogourt avec probiotiques, ou de type Grec.
  • les œufs ou la volaille.
  • le poisson.
  • le bon vieux verre de lait, la boisson d’amande ou de soya.

L’Art de la nutrition est complexe!

Aussi, rappelez-vous qu’un professionnel accrédité peut vous guider dans ces changements car il est primordial d’explorer aussi:

  • la fréquence des apports alimentaires.
  • les quantités consommées.
  • l’ambiance dans laquelle se déroule les repas.

Tous ces éléments jouent un rôle crucial dans la gestion des émotions!
Votre enfant est-il à deux bouchées du bonheur?

À retenir

  • L’état d’anxiété a une racine psychologique, bien sûr, mais aussi biologique et est lié à des facteurs individuels et environnementaux.
  • Il est prouvé que certains aliments induisent un effet rassurant et calment l’esprit, tandis que d’autres provoquent une agitation cérébrale.
  • Le tryptophane est un acide aminé précurseur de messagers cérébraux et d’hormones qui contribuent à diminuer les symptômes de l’anxiété.

— Dernière mise à jour: 28 novembre 2016

Biographie

Nutritionniste, Chargée de cours à l'UQAC, et Consultante

Josiane Gagnon est Nutritionniste, Chargée de cours à l’UQAC, et Consultante en interventions éducatives. Mère de 3 garçons et détentrice d’une maîtrise en éducation et intervention éducative, son intérêt pour le développement global de l’enfant l’a menée à explorer l’arrimage des stratégies éducatives en milieu scolaire. Le lien entre le développement cognitif, l’anxiété et les saines habitudes de vie sont au cœur de ses préoccupations.

Lire la suite →

Sur le même thème

3 à 12 ans

Article

Les caprices alimentaires: à bat les crises!

Votre enfant refuse de manger trop souvent ce qu’il y a dans son assiette? L’heure des repas est devenue un champ de bataille et vous…
6 à 17 ans

Article

COVID-19: nos enfants sont stressés

La situation actuelle qui prévaut sur la planète, avec les écoles fermées et le confinement, provoque chez les enfants un stress important. Comment les aider…

Blogue

En temps de COVID: Comment conserver l’état de joie chez les enfants?

En tant qu’adultes, nous sommes bien au courant de combien la situation actuelle est préoccupante et nous pouvons parfois laisser l’anxiété et la mauvaise humeur…
6 à 17 ans

Article

L’intimidateur et les témoins: deux joueurs qui détiennent la clé de la solution

L’intimidateur et le témoin. D’où viennent-ils? Qui sont-ils? Qu’est-ce qui les motive à faire souffrir dans un cas et à assister à la souffrance sans…
6 à 17 ans

Article

Jeux vidéo: comment instaurer une utilisation saine auprès de nos jeunes

Depuis le début de la pandémie, 80% des gamers adolescents affirment consacrer plus de temps à des jeux vidéo et 78% déclarent que de s’adonner…